Walter


irrenoncable oiseau amour
treche de récolte net sauvé
battu comme un vieux jouet
quel coeur t’est jamais tombé

quand le sort sur tes hanches
laisse les yeux boués
et la lumière dans les branches
a-t-éclairci les astres désavoués

amour éternelle danse
-qu’on en pense-
dans chaque épopée

tu voles comme la chance
et je sens
que je suis trouvé!